fr en
Films

Angst

Réalisation
Gerald Kargl
Pays
Autriche
Année
1983
Durée
79 min
Langue ST
allemand avec sous-titres français ou anglais

Cliquez ici pour louer le film avec sous-titres français
Cliquez ici pour louer le film avec sous-titres anglais

Ce vendredi le 27 novembre à 16h30, joignez-vous à une discussion sur ANGST au sein de notre film club CAUSERIES MODERNES!
Pour vous inscrire et recevoir un lien zoom la journée même, c’est ICI

Ce thriller est le summum du chef d’œuvre inconnu ; je l’ai vu plus de 40 fois. – Gaspar Noé

Introduction par Denis Côté

« Avec les armées de cinéphiles geek qui sévissent, on peut affirmer que très peu de bonnes curiosités restent longtemps dans les pénombres du net. Pourtant, Angst, seul film pour le cinéma de l’Autrichien Gerald Kargl semble être un damné de premier ordre. Film unique dans l’histoire du cinéma, autant pour son rapport à un genre archi rabattu (tueur en série) que pour son héros presque attachant et dandy, j’ai souvenir de l’avoir découvert sans tambour ni trompette. À moins de me tromper, je crois que c’était en 1998 lors de la troisième édition du naissant et encore trop peu médiatisé Fantasia. Un choc. Frustré d’être resté dans le noir pendant toutes ces années, Angst (le film appartient-il aussi un peu beaucoup à son directeur photo et monteur Zbigniew Rybczynsky?) revient fêter la pandémie en grand. » – Denis Côté

Synopsis

Du réalisateur autrichien Gerald Kargl et filmé par le réalisateur polonais oscarisé Zbigniew Rybczyński, et enrichi d’une bande originale signée par le dieu du krautrock Klaus Schulze, ce film d’auteur peu connu offre une expérience aussi stylisée que viscérale : un classique inoubliable et pourtant oublié dans les marges du genre du slasher. Dans le rôle principal, Erwin Leder (Das Boot, La liste de Schindler) incarne à merveille un criminel psychopathe qui, dès sa sortie de prison, donne libre cours à ses pulsions les plus macabres dans la campagne viennoise. Alors que Leder pousse les limites de la folie au-delà de tout ce qu’on a pu voir à l’écran par le passé, la musique entêtante de Schulze et la caméra subjective révolutionnaire de Zbig nous prennent à la gorge et ne nous laissent aucun répit jusqu’à la fin du film. Influence majeure sur le premier film de Gaspar Noé, I Stand Alone, Angst vous hantera longtemps.

Copie fournie par Cult Epics et American Genre Film Archive

Billetterie
Réalisation
Gerald Kargl
Pays
Autriche
Année
1983
Durée
79 min
Langue ST
allemand avec sous-titres français ou anglais
Dans le
cadre de :
M : les Maudits

Série mensuelle