fr en
Films

Swimming Out Till The Sea Turns Blue

Réalisation
Jia Zhangke
Pays
Chine
Année
2020
Durée
112 min
Langue ST
mandarin avec sous-titres anglais

En mai 2019, un grand nombre d’éminents écrivains et universitaires chinois se sont réunis dans un village de la province chinoise du Shanxi – qui se trouve à être la province natale de Jia Zhang-ke. Les images de cet événement littéraire ouvrent une « symphonie » de 18 chapitres qui retrace l’histoire de la société chinoise depuis 1949. L’histoire est racontée à travers les souvenirs de l’écrivain militant Ma Feng et les témoignages de trois grands écrivains toujours actifs aujourd’hui : Jia Pingwa (né dans les années 1950), Yu Hua (né dans les années 1960) et Liang Hong (née dans les années 1970). Ces écrivains racontent leur propre vie et leur carrière littéraire, ce qui permet au film de tisser une histoire spirituelle de 70 ans du peuple chinois.

Dix ans après son dernier documentaire I Wish I Knew (projeté à Un Certain Regard, Cannes 2011), Jia Zhang-ke revient à la non-fiction avec Swimming Out Till the Sea Turns Blue, le dernier volet de sa trilogie sur les arts en Chine. Il fait suite à Dong (2006) et Useless (2007), tous deux gagnants à Venise.

Disponible jusqu’au 4 février

« De génération en génération, les paysans déclament de la poésie et les auteurs racontent la modernisation accélérée de la Chine face à la caméra de Jia qui les recouvre d’un vernis extrêmement soigné, cherchant à tirer, de chaque image quotidienne, de chaque visage généreux et de tous les paysages de campagne, le plus beau rendu possible. » – Mathieu Li-Goyette, dans Panorama-cinéma

Berlinale Special – Berlinale 2020

Louer
Réalisation
Jia Zhangke
Pays
Chine
Année
2020
Durée
112 min
Langue ST
mandarin avec sous-titres anglais