fr en
Films

Smithereens

Réalisation
Susan Seidelman
Pays
États-Unis
Année
1982
Langue ST
anglais
Durée
93 min
Support
restauration

Version restaurée

Témoignage vibrant de la culture punk du début des années 1980 dans le East Village, Smithereens rencontra un grand succès critique et fut même le premier film indépendant américain à concourir pour la Palme d’Or. Wren (Susan Berman), une jeune femme rebelle du New Jersey, déménage à New York où elle espère se faire un nom au sein de ce qu’il reste de la culture punk. Elle traîne avec Paul (Brad Rijn), un gentil jeune homme du Montana en road trip, mais ses goûts la portent plutôt à s’intéresser aux rockers narcissiques. Quand elle rencontre Eric (l’icône du punk Richard Hell), qui s’apprête à enregistrer un album à Los Angeles, elle décide de l’accompagner, mais elle n’a pas choisi la bonne personne à qui faire confiance.

Smithereens est le premier long métrage de Susan Seidelman, à qui l’on doit les comédies Recherche Susan désespérément avec Madonna et Cookie, ainsi que l’épisode pilote de Sex and the City. Elle capte ici l’esprit d’une sous-culture sur le point de disparaître, et donne naissance à l’un de ses personnages féminins les plus mémorables.

Smithereens—the first American independent film to compete for the Palme d’Or—is an unfaded snapshot of a bygone era. – The Criterion Collection

Compétition officielle – Festival de Cannes 1982

Copie restaurée fournie par Shout Factory et l’American Genre Film Archive.

Billetterie
Réalisation
Susan Seidelman
Pays
États-Unis
Année
1982
Langue ST
anglais
Durée
93 min
Support
restauration
Dans le
cadre de :
M : les Maudits

Série mensuelle