fr en
Films

Errance sans retour

Réalisation
Olivier Higgins
Mélanie Carrier
DÈS LE 26 FÉVRIER
Pays
(Québec) Canada
Année
2020
Durée
88 min
Langue ST
rohingya avec sous-titres français ou anglais

Le camp de réfugiés de Kutupalong est le plus peuplé au monde. Ce documentaire trace le quotidien de ceux et celles qui y habitent.

« Tout ce que je veux, c’est la liberté. » Sur fond noir, les mots de Kalam, jeune réfugié rohingya, nous introduisent au cœur du camp de réfugiés de Kutupalong au Bangladesh. Un village de fortune qui rassemble plus de 700 000 personnes ayant fui le Myanmar depuis 2017. En compagnie du photographe Renaud Philippe, les cinéastes Mélanie Carrier et Olivier Higgins (Québékoisie, RIDM 2014) filment le quotidien du camp, dans un mélange de réalisme et de poésie qui se nourrit du témoignage puissant de Kalam. Souvenirs du passé, espoir d’une vie meilleure et réflexions sur un exil sans fin donnent une voix à un peuple encore sous-représenté, condamné à vivre dans un non-lieu loin des regards. Un cri du cœur contre l’injustice et une ode à la résilience envers et contre tout. (Bruno Dequen, RIDM 2020)

Sélection officielle – RIDM 2020
Prix du public Long métrage – Festival de cinéma de la ville de Québec – FCVQ, Canada

Olivier Higgins, Mélanie Carrier, Renaud Philippe et Mohammed Shofi présentent : Errance sans retour

Billetterie
Réalisation
Olivier Higgins
Mélanie Carrier
DÈS LE 26 FÉVRIER
Pays
(Québec) Canada
Année
2020
Durée
88 min
Langue ST
rohingya avec sous-titres français ou anglais